Nougaro est-il macho ?

 

Perle Abbrugiati, universitaire, propose une conférence sur Nougaro.

« Le petit taureau » Claude Nougaro a chanté son amour des femmes de façon sensible et fougueuse tour à tour. Loin des latin-lovers qui la réduisent à un objet du désir, il les met en scène comme de vrais personnages sans se départir cependant d’une attitude virile, qu’il affiche non sans une dose d’autodérision. En questionnant l’image des femmes dans ses chansons, on les trouvera plurielles (« Les chéries, vous , le savez, je les chéris »), fragiles (« Une petite fille en pleurs »), maternelles (« les mains dans la farine »), destinées à s’accommoder d’hommes libres et brisés (« Tu verras, tu verras »), ou inaccessibles (Le Cinéma). Jouant des clichés de genre (La mutation), Nougaro raille aussi la stupidité masculine (Marie-Christine) et chante finalement l’incompréhension fascinée et substantiellement respectueuse du monde féminin. Le parcours de Perle Abbrugiati sera ponctué des interprétations de Nougaro par les jeunes talents aixois.

Entrée gratuite pour les adhérents – adhésion à 5€ sur place

réservation par mail uniquement : public@lepetitduc.net