CO-PLATEAU

Agnès Pelé et Jean-Luc Bernard | La Casa de Pedro

Violoniste profonde et subtile, Agnès Pelé est aussi une chanteuse lyrique surprenante,
une compositrice et actrice qui pétille lorsqu’elle raconte l’histoire de l’Argentine, son pays d’adoption. Quand on voit son petit corps, on n’imagine pas sa force. Mais quand le violon caresse la voix qu’il soutient, c’est comme s’il l’empressait à sortir enfin. Il ne reste alors que les sons et le regard pénétrant de l’artiste pour nous faire la visite guidée de « La casa de Pedro », un monde aux multiples visages où la musique se regarde et le silence s’écoute. En scène, elle est accompagnée du batteur/percussionniste Jean-Luc Bernard (Allain Leprest, Ray Charles, Elli Medeiros…) à la riche palette sonore.
Agnès Pelé : chant, violon
Jean-Luc Bernard : percussions

  VOY | Le chant des mémoires

VOY signifie je vais en espagnol. Le proverbe touareg « le voyage c’est aller de soi à soi en
passant par les autres » illustre le lien qui relie l’individu à l’universel. Le Chant des mémoires est l’histoire d’une promeneuse. Véronique Truffot, seule sur scène, initie un voyage. Avec elle, sa voix et un piano. Elle rassemble des promeneurs des quatre coins du monde. Ils lui chantent leur histoire, leur quotidien, leurs sentiments. Elle leur chante sa quête, qui est de chercher plus que de trouver, l’expression d’émotions universelles.
Véronique Truffot : chant, piano